menu

Série de webinaires : Maltraitance infantile

 

 

Contexte

Une série de 4 webinaires concernant la maltraitance infantile sera réalisée pour discuter des nombreux enjeux éthiques présents dans des situations souvent complexes et chargées d'incertitudes.

La maltraitance a toujours existé sous des formes différentes en fonction des sociétés et de la place donnée à l’enfant. Longtemps mésestimée par la société, elle est actuellement considérée comme un problème de santé publique important. En effet, la maltraitance a des conséquences à court, moyen et long terme sur la santé mentale et physique des jeunes et de leur entourage, même si la documentation épidémiologique de ces phénomènes reste imprécise et probablement sous-estimée. La prise en charge des enfants victimes de maltraitance et de leurs familles est extrêmement délicate car c’est un diagnostic difficile à établir, avec des frontières floues, allant de la négligence éducative aux violences physiques ou sexuelles graves.

 A VENIR ! 

4. Repérer la maltraitance infantile à l'école : Lundi 28 novembre 2022 de 17h30 à 19h00   

Ce quatrième et dernier webinaire propose de se placer du point de vue de l’éducation nationale qui est la première institution à signaler les cas de maltraitance des enfants. Il s’agira de questionner les situations de maltraitance repérées et signalées par l’école: Quels sont les signes d’alerte de maltraitance à l’école ? Comment les repérer?Quels sont les freins au dévoilement des faits ? Comment les différents acteurs issus de différents domaines collaborent-ils ( scolaire, médical, social, judiciaire ) ?: autant de questions que nous tenterons d'éclairer.  

Pour ce webinaire, nous avons convié des acteurs issus du milieu scolaire et de la Cellule départemental du recueil des informations préoccupantes du Doubs: 

  • Mme Balandier :  Responsable du service social en faveur des élèves du Doubs;
  • Dr Risold-Faivre : Médecin responsable du service médical scolaire du Doubs;
  • M. Rivet : Responsable de la Cellule départementale du Recueil des Informations Préoccupantes du Doubs.

INSCRIPTION

 

Trois autres webinaires ont déjà eu lieu

1.  Les enjeux éthiques du signalement : Mardi 1er mars 2022 de 17h30 à 19h00

Le premier webinaire a permis de définir la maltraitance infantile en pointant une sous-utilisation des dispositifs d'information des situations de maltraitance (Informations préoccupantes et signalement). En effet, le Code pénal oblige tout citoyen témoin d’une situation de maltraitance à dénoncer les suspicions de mauvais traitement, mais, en pratique cette dénonciation est peu mobilisée. Lors de ce premier webinaire,  la procédure de signalement, ses enjeux et ses freins ont été abordés.  

Comment repérer les situations de maltraitance? Quelles sont les craintes liées à la déclaration d'informations préoccupantes et au signalement ? Quelles mesures peuvent être prises, comment s’élaborent-elles? De quelle manière le dévoilement des faits nécessite la collaboration et l’intervention de la famille, des corps de police, de justice, de l'administration scolaire, de la médecine hospitalière ?

Nous avons eu le plaisir d'accueillir :

  • Dr Bernardini : Pédiatre responsable de la Cellule d'Accueil Spécialisée de l'Enfance Maltraitée (CASEM), CHU de Dijon ; Diaporama
  • Mme Carjaval : Substitute du procureur de la République, Tribunal de grande instance de Dijon ; Diaporama
  • Dr Egea : Médecin à la Protection Maternelle et Infantile ( PMI), Conseil départemental de la Côte d'Or ;
  • Mme Geoffroy : Responsable de la Cellule Enfance en Danger et Urgences, Conseil départemental de la Côte d'Or. Diaporama

 

2. Les situations complexes et chargées d'incertitudes : Lundi 28 mars 2022 de 17h30 à 19h00

Le deuxième webinaire s'est intéressé aux situations complexes dans un contexte d'incertitude prégnant. Si les éléments de repérage sont bien codifiés, le diagnostic n’est pourtant pas toujours évident. 

A travers des situations cliniques, nous avons vu en pratique quotidienne des situations d'incertitude pour lesquelles il a été difficile d'agir ainsi que le positionnement des professionnels lorsque des négligences éducatives sont constatées, lorsqu’il existe des facteurs de risque de maltraitance en amont-même de tout fait avéré . 

En effet, les professionnels peinent à déterminer les frontières entre les particularités éducatives ou culturelles et la maltraitance, entre le normal et le pathologique, entre les droits et les devoirs des parents et les droits et les besoins de l’enfant. Ce deuxième webinaire a été  l'occasion de débattre de ces situations, que l'on appellera "les zone grises de la maltraitance infantile".

Discutantes :

  • Elisabeth Martin : Pédopsychiatre à l’unité de médecine légale,CHU de Besançon ;
  • Adèle Schiby : Pédiatre-réanimatrice à la CASEM, CHU de Besançon.

Intervenantes :

  • Aurélie Berger : Pédiatre-néonatalogiste et réanimatrice, CHU de Besançon ;
  • Emilie Bolopion:  Pédopsychiatre à l’unité de médecine légale,CHU de Besançon;
  • Débora Maillot : Psychologue en oncologie pédiatrique, CHU de Besançon;
  • Yohann Macedo: Interne en néonatologie, CHU de Besançon.

  Ce webinaire ne sera pas rediffusé mais vous retrouverez le contenu de celui-ci dans un dossier écrit reprenant le contenu de l'ensemble des webinaires. 

3.   Les enjeux éthiques du placement de l'enfant ?  Jeudi 6 octobre 2022 

La définition de la protection de l'enfant en danger est prise dans un conflit de valeurs entre une vision centrée sur la personne de l'enfant et une autre privilégiant la cellule familiale. Une fois le signalement effectué et la maltraitance avérée, l’enfant peut se voir placer : à domicile, en foyer ou en famille d’accueil. L'assistance éducative doit affronter un dilemme éthique avec des injections contradictoires laissant aux professionnels une marge importante d'interprétation : maintenir les liens parents/enfants tout en protégeant l'enfant. Dans quel cas est-il plus judicieux d’organiser un placement à domicile ? Pourquoi ? Quelles relations les enfants entretiennent-ils avec leurs parents biologiques ? Qu’en est-il du lien d’attachement et de sa justification pour maintenir l’enfant dans sa famille ? 

Pour ce troisième webinaire, nous avons reçu :

  • Mme Chatras, Travailleur social en évaluation enfance, Centre Médico-Social de la Meinau, Strasbourg
  • M. Salhi, Intervenant psychosociologue, ancien éducateur spécialisé, Seine et Marne
  • Mme Werquin, Cheffe de service éducatif, La Vie au Grand Air, Lons le saunier
  • Mme Zimmermann, psychologue, service éducatif, La Vie au Grand Air, Lons le Saunier

Animation assurée par :

  • Mme Lecaplain : Psychologue/Psychothérapeute, CHU de Besançon

  Contact

Cécile CORNET
Chargée de mission - Rencontres & Echanges
Téléphone : 03 80 29 31 54
Mail : cecile.cornet@chu-dijon.fr