menu

Colloque: Contention et isolement: aux limites de la loi et du soin ?

 

   ! REDIFFUSION DISPONIBLE LE LUNDI 22 AOUT 2022 ! 

 

Ce colloque a proposé de réfléchir, le temps d'une journée, aux questions éthiques qui se posent autour des mesures de privation de liberté telles que la contention et l'isolement.

Cette réflexion a été développée en 3 temps : 

  1/ Comment les mesures privatives de liberté sont-elles encadrées pour les personnes en soins psychiatriques sans consentement? 

Cette première table ronde a présenté les évolutions législatives concernant les personnes faisant l'objet de soins psychiatriques sans consentement sous la forme d'une hospitalisation complète pour lesquelles des mesures d'isolement ou de contention s'avèrent nécessaires. Comment intervient le contrôleur général des lieux de privation de liberté?  Quelle place occupe le juge des libertés et de la détention, dont les modalités de saisine ont été précisées par la loi n°2022-46 du 22 janvier 2022 en ce qui concerne les mesures d’isolement et de contention?

   2/ La contrainte peut-elle être un soin ? Les pratiques en psychiatrie d’hier à aujourd’hui.

Cette table ronde a été dédiée à la psychiatrie à tous les âges de la vie pour expliquer en quoi les mesures de privations de libertés prises sont légitimes, nécessaires et bénéfiques pour le patient. L’évolution de la psychiatrie à ce sujet a été également explicitée ainsi que sa représentation aux yeux de la société.

 3/ Soins sans consentement : une spécificité de la psychiatrie ?

Cette dernière table ronde a permis de montrer que des pratiques privatives de libertés existent également  dans d’autres services comme la gériatrie, la pédiatrie et les hébergement pour les personnes en situations de handicap.

PROGRAMME