Newsletter

Contact

Agenda

Autres évènements
en région

26 avril 2017 - Ethique, médecine et technosciences : quelle place pour l'humain ?

Présentation de la conférence :

Le sujet en débat est le suivant : les avancées scientifiques dans le champ de la santé contribuent-elles systématiquement à réaliser la visée du soin telle que nous la définissons à travers l’éthique et ses valeurs ? N’est-il pas aussi possible qu’elles s’inscrivent en contradiction avec ces valeurs et les transgressent ?

Les avancées scientifique et techniques dans le champ de la santé ont indéniablement contribué, contribuent et contribueront encore à améliorer la qualité des soins au sens large pour les personnes (en terme de prévention, de guérison ou encore d’accompagnement).
Pour autant, l’approche technoscientifique de la médecine présente aussi le risque de ne penser le soin que comme un ensemble de réponses pharmacologiques ou techniques à des problèmes scientifiques.
Cette réduction des normes du soin pose ainsi la question de la place laissée à la relation soignante et aux rapports humains,  dans une pratique dont on dit parfois qu’elle traite des maladies plus qu’elle ne soigne des personnes.

Les logiques de l’action portées par la médecine contemporaine présentent-elles ou pas le risque d’affranchir la pratique médicale des valeurs humanistes de l’éthique ? Il s’agira lors de cette conférence d’éclairer, d’interroger, et surtout de débattre de ce rapport complexe entre médecine, éthique et science&technique.

Intervenants :

- M. Léo COUTELLEC, chercheur en épistémologie et éthique des sciences contemporaines à l’Espace de Réflexion Ethique Ile-de-France,
- M. Yann LECOMTE, président du Collectif Interassociatif Sur la Santé (CISS) de Bourgogne,
- M. Vincent RIALLE, maitre de Conférence-praticien hospitalier émérite (CHRU de Grenoble), spécialiste en éthique des géron-technologies
- M. le Pr. Pierre VANDEL, psychiatre, professeur des universités-praticien hospitalier (CHRU de Besançon) et chercheur au laboratoire de neurosciences intégratives et cliniques de l’Université de Bourgogne-Franche-Comté.

Documents :

A venir